Spectacle littéraire

TELECHARGER LE DOSSIER 2020 : Quand_vient_la_nuit_-_2020_-_Cie_MTP.pdf

Dans le cadre de recherches et réflexions sur notre projet de création Lenz de Georg Büchner, nous nous sommes interrogés sur ce que Victor Hugo appelle « l’anxiété du soleil absent » et qui chez Lenz se traduit par une angoisse indicible et le réveil d’un certain état de folie.

« Le soir, une étrange peur le prit ; il aurait voulu courir après le soleil ; »

La nuit peut être effrayante, oppressante, mystérieuse, aspirante, effroyablement silencieuse ou étrangement sonore, mais elle peut être aussi joyeuse, enivrante, festive, complice, amoureuse... Ou bien nuit de solitude, mélancolique, languissante, ou encore criminelle...
Nombreux sont les écrits, les paroles, les chants, les représentations, qui évoquent, magnifient ou implorent la nuit.

Ainsi nous est venue l'idée de créer un spectacle littéraire dans la lignée de nos « Lectures partagées ».

Felix_Vallotton__1865-1925_____Coucher_de_soleil_bronze-violet___1911.jpg


RECAPITULATIF DES REPRESENTATIONS / PRESSE : Programmations et presse

Samedi 5 septembre 2020 à 20h45

Fondation Deutsch de la Meurthe - Cité Internationale Universitaire de Paris

Une immersion progressive dans la poésie de la nuit... Tout est fait ici pour laisser libre cours aux sensations et aux visions que l’obscurité favorise. Des textes lus, surgissant sous l’étroit faisceaux de petites lampes nomades et autres bougies. Solitaires ou en dialogue, deux voix complices s’alternent, se chevauchent, créent l’harmonie riche et toutes les surprises d’un « petit théâtre de la nuit » enrichi de sons égrenés et de quelques chansons anciennes qui portent à travers l’obscurité l’écho des mélancolies ou des rêves.

Création et interprétation : Christophe Hardy, Nelly Pezelet
Regard complice : Caroline Laffon

Durée 1h

Samedi 18 mai 2019 à 20h

Nuit Européenne des Musées - Maison Victor Hugo de Villequier


nuit_George_Shiras.jpg




















Photo de George Shiras

"La nuit est une présence. Présence de qui ? Du reste, entre la nuit et les ténèbres, il faut distinguer. Dans la nuit il y a l’absolu ; il y a le multiple dans les ténèbres. La grammaire, cette logique, n’admet pas de singulier pour les ténèbres. La nuit est une, les ténèbres sont plusieurs".
Victor Hugo - Extrait de L'homme qui rit


Samedi 7 avril 2018 à 20h

Cité Universitaire Internationale de Paris

affichette_Quand_vient_la_nuit_7_avril_2018_petite.jpg































Un programme enrichi de nouvelles sources littéraires poétiques et sonores.



Samedi 7 octobre 2017 à 20h

1ère présentation / Nuit Blanche

E._Steichen__Moonlit_Landscape__1903.jpg

Quand vient la nuit... a été proposée lors de la Nuit Blanche 2017
à la Maison de Arts et de l’Image de Rueil où nous avions mené un temps de recherche pour la création LENZ.
Programmé dans le cadre les Portes ouvertes des ateliers d’artistes, ce "parcours littéraire crépusculaire" s'est joué dans l'espace de la bibliothèque. Deux fois 25 minutes d’agapes poétiques diverses offertes aux artistes, amis et visiteurs des expositions.

Conception et mise en voix : Nelly Pezelet et Christophe Hardy
Collaboration artistique : Caroline Laffon


Johann_Heinrich_Fussli.jpg

Au programme de la première mouture de Quand vient la nuit

Un choix de textes (théâtre poésie littérature) et matériaux divers (musiques, images, objets…) inspiré par Lenz et liés au crépuscule, à son appréhension. Une première partie qui permet d’entrer dans la nuit et de la questionner.

La solitude de la nuit offrant aux poètes l’inspiration et aux dormeurs les rêves les plus fous, nous avons sélectionné pour une seconde partie quelques joyaux poétiques, récits d’apparitions ou songes extravagants. Ainsi à la beauté des poèmes succède l’étrangeté ou l’agitation propre aux créatures de la nuit.

Sans oublier la lune complice qui accompagne ce spectacle de sa lumineuse présence.







Saison 2017-18 / Echos et croisements : production des ateliers théâtre

Pour nos créations d’ateliers, les comédiens de la nuit seront nombreux et de tous âges. Nous puiserons dans le répertoire théâtral jeunesse, les contes, les récits mythologiques, la poésie, la littérature, dans le théâtre de Shakespeare et dans celui des auteurs d’aujourd’hui… de quoi créer un parcours nocturne riche et original.

festive.jpg Lectures ou textes mis en scène seront proposés à différents moments de l’année : portes ouvertes, estival Printemps des Poètes, lectures itinérantes... ?

Sera privilégiée la création d’un spectacle prenant la forme d’un diptyque qui sera présenté en fin de saison au Théâtre de l’Athénée à Rueil.